Edit Template

Expertises, Métallographie

L’objectif est de réaliser les investigations nécessaires afin de déterminer les causes d’une avarie (usure anormale, rupture, fissuration, corrosion…)
Le CRITT MATÉRIAUX INNOVATION met à votre service l’expertise de ses collaborateurs et tous ses moyens d’essais et d’analyses pour :

– Identifier la nature et l’origine du défaut

– Etablir les scenarii probables ayant causé son apparition

– Vous accompagner dans votre recherche de solutions.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples typiques de ce que le CRITT MATÉRIAUX INNOVATION peut réaliser.

Expertises

L’objectif est de réaliser les investigations nécessaires afin de déterminer les causes d’une avarie (usure anormale, rupture, fissuration, corrosion…)
Le CRITT MATÉRIAUX INNOVATION met à votre service l’expertise de ses collaborateurs et tous ses moyens d’essais et d’analyses pour :

– Identifier la nature et l’origine du défaut

– Etablir les scenarii probables ayant causé son apparition

– Vous accompagner dans votre recherche de solutions.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples typiques de ce que le CRITT MATÉRIAUX INNOVATION peut réaliser.

Expertise d’une tige fémorale après casse

Examens micrographiques
à la loupe binoculaire

Vue du faciès de rupture. Mise en évidence de lignes de propagations typiques d’une rupture en fatigue.

Vue au niveau de l’amorce de rupture : état de surface dégradé dû à un phénomène de fretting-corrosion (dans l'ellipse jaune).

Examens au microscope
optique

Vue de la zone de rupture, sans attaque : présence d’oxydes provoqués par fretting-corrosion (zones grises).

Vue de la microstructure après attaque : celle-ci est correcte, exempte de contamination et n’est donc pas à l’origine de la rupture.
Nous pouvons donc conclure que la rupture a pour origine un phénomène de fretting-corrosion
(oxydation liée à des mouvements de très faible amplitude entre deux pièces assemblées)
formant des oxydes constituant l’amorce d’un phénomène de fatigue (propagation lente d’une microfissure).

Expertise d’un tuyau en acier inoxydable, corrodé à l’intérieur

Examen à la loupe binoculaire

Vue générale de l’intérieur du tuyau, montrant de nombreuses piqûres de corrosion.

Vue à plus fort grossissement sur une piqûre de corrosion.

Examen au microscope optique 

Vue sur coupe, sans attaque, mettant en évidence la cavité provoquée par la corrosion. On constate également un bon état de surface par ailleurs et l’absence d’inclusions non métalliques.

Vue sur coupe à cœur, avec une attaque acide mettant en évidence la structure métallographique de type austénitique maclée. Elle apparaît tout à fait saine.

Examen au microscope électronique à balayage (MEB) couplé
à la spectroscopie à dispersion d’énergie (EDS)

Vue au MEB d’une zone piquée (zone sombre à droite de l’image) sur laquelle les analyses suivantes vont se focaliser.

Spectre EDS des éléments chimiques présents dans la zone. En plus des éléments constitutifs de l’acier inoxydable, (Fe, Cr, Ni) on note la présence anormale de chlore et de traces de soufre.

Mise en évidence (zone jaune) d’une forte concentration de chlore au niveau de la piqûre de corrosion.

Mise en évidence (zone turquoise) d’une forte concentration de soufre à un autre endroit de la piqûre de corrosion.

 
On peut déduire de cette expertise que la pièce ne présente aucune anomalie susceptible de favoriser
sa corrosion et que les piqûres observées ont été provoquées par l’apport exogène de chlore et de soufre,
provenant probablement, compte-tenu de l’utilisation de ce tuyau, de résidus de produits détergents.

© 2021 CRITT MI – Tous droits réservés – Mentions légales

9 rue Claude Chrétien, Campus Sup Ardenne, Bâtiment D, 08000 Charleville-Mézières | 26 Rue Lavoisier, Pôle Technologique de Champagne, Bâtiment A, 52800 Nogent